Il s'est tenu le 08 Novembre 2018 au sein de l'espace d'innovation Ingenious City, le tout premier Pitch Night de Kinshasa Digital. Au menu: la présentation de Flash Pay, qui est une solution de paiement en ligne de la Compagnie Financière du Congo (CFC), retours d'expérience de certaines startups e-commerce, notamment de Bonny Maya (fondateur de Emart.cd et TINDA) qui a saisi de l'occasion pour partager les techniques qui marchent dans le contexte particulier de la vente en ligne en RDC, ainsi qu’une formation en SEO.

FLASH POS V3 DÉVOILÉE


Le Pitch Night e-commerce a été également l'occasion pour la Compagnie Financière du Congo, à travers son Directeur Général, Jonathan Johannesen, de dévoiler sa toute dernière solution pour les site de e-commerce à savoir le Flash Pay,  qui sera disponible dès décembre 2018.
Pour simplifier, Flash Pay est un Gateway que vous pouvez installer sur votre site de e-commerce et qui vous permet de recevoir les paiements avec entre autre Visa, Mastercard, prochainements les 3 opérateurs de mobile money et surtout avec le e-coupon de Flash Pay.
Vos clients auront la possibilité de se procurer un bon d’achat (e-coupon) parmi les 3000 revendeurs de Flash Pay. Ils n’auront qu'à inscrire les numéros indiqués sur le coupon sur votre site de e-commerce pour créditer leur compte et effectuer leurs achats.
Cette application développée en RDC sera en Open source. L’API sera disponible et ouverte à tous à partir de décembre.

5 CONSEILS À RETENIR DU PARCOURS DE BONNY MAYA AVEC EMART.CD


Emart.cd est une plateforme e-commerce de vente en ligne des produits de consommation domestique. Aujourd'hui, elle se positionne comme une passerelle de ventes pour les producteurs locaux qui ne savent pas atteindre directement les consommateurs finaux. 3 ans après son lancement officiel, Bonny Maya a partagé son expérience lors du Pitch Night e-commerce de Kinshasa Digital. Nous avons choisi de revenir sur 5 bonnes pratiques partagées qui ont retenues notre attention:


GESTION DE LA CRISE DE CONFIANCE 
Malgré le vent de l'entrepreneuriat numérique, le marché local dans le secteur n'est qu'à ses début. Bonny Maya nous révèle que 60% de la clientèle de Emart.cd provient de la diaspora. Localement, il persiste encore une certaine crise de confiance dans le e-commerce. Pour gérer cette crise de confiance, il a dû compter sur la participation à différents concours, notamment le Prix Orange de l'entrepreneuriat social (dont il a été le gagnant au niveau local en 2016); et sur une forte communication par des médias à grande renommée, entre autre TV5 Monde, Le Monde et Actualité.cd.


EDUCATION DE LA CLIENTÈLE
Le marché informé, le public averti cela ne suffisait pas. Encore fallait-il éduquer la clientèle. C'est ainsi que pour faciliter les achats via Emart.cd, il a fallu mettre en place un système de "tuteur d'achat" dont la responsabilité était d'accompagner les clients dans le processus d'achat sur la plateforme. Nous retenons de cette expérience qu'il ne suffit pas d'apporter une innovation numérique sur un marché donné. Il faut en plus éduquer sa clientèle afin de lui permettre de s'approprier cette innovation.


GESTION DES TUNNELS D'ACHAT
En plus de l'éducation de la clientèle, Bonny Maya a insisté sur la gestion des tunnels d'achat. Le e-commerce ne se limite pas à sa plateforme. Avec la démocratisation des réseaux sociaux, il faut, pour réussir dans le secteur, arriver à gérer les différents tunnels d'achat: Facebook, Instagram, Whatsapp, etc. Pour le cas de Emart.cd, ils représentent 5% du volume des commandes.


GESTION DES PAIEMENTS, DES STOCKS ET DES LIVRAISONS
Faire du e-commerce c'est avant tout faire du commerce. Et le commerce a des principes et règles qu'il faut respecter en terme de gestion de stock, gestion des paiements entre autres. Pour ce qui est de la gestion des paiements, Bonny Maya nous a révélé que le Cash on delivery (paiement liquide à la livraison) reste le mode de paiement le plus privilégié avec 70% d'achats.


S'ADAPTER AU MARCHÉ
Même après 3 ans de présence sur le marché, Emart.cd continue à se réinventer afin de s'adapter aux réalités du marché. Ainsi, son business model repose aujourd'hui sur 4 piliers:

  • La vente des produits
  • La livraison (avec TINDA)
  • Le Branding
  • La revente des produits pour les partenaires